Ce petit mot

Le premier sonnet que je parviens à terminer ! Ecrit en novembre 2012, il évoque un fait indéniable : on a toujours des choses à apprendre. Et le principal domaine dans lequel on ne saura peut être jamais tout ce qu'il y a à connaître, si imprévisible, c'est bien un certain sentiment, le plus doux et le plus douloureux à la fois . . .

 

 

Ce petit mot

 

Toute notre vie nous continuons d’apprendre

A ce fait séculaire, il n’y a point mystère

Nous le chantions déjà du temps des trouvères

On peut croire ne plus rien avoir à apprendre

 

Mais alors, et cela je viens de le comprendre

On se trompe, on interprète tout de travers

On n’a pas encore, dans la vie, tout découvert

Et ce qu’on sait il ne faut pas réduire en cendres

 

Tu demandes de quoi je parle, je te dis

C’est une trouvaille essentielle, un petit mot

Qui cause grand bonheur comme aussi bien des maux

 

Il n’est point anodin d’en parler, cher ami

Il nous joue bien des tours, il ne faut se leurrer

Cet insignifiant petit mot : le verbe aimer

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site