Poème

Sans commentaire. Toute ma colère se retrouve bien dans ce poème engagé. Ecrit au printemps 2008.

 

Terré au fond d'une cage
Le petit être a mal
C'est un pauvre animal
Pris au monde sauvage
Des coups pleuvent
Sur sa fragile échine
Loin, là bas en Chine
Il regarde le fleuve
Les eaux déjà écarlates
Tandis que ses os éclatent
Il a perdu l'espérance
N'est plus que souffrances
Une pince lui enserre le cou
Ses yeux sont affolés
Dans l'eau un remous
Un cadavre emporté
Lui a peur
Ressent la douleur
Face à lui un lâche
Qui sa fourrure lui arrache
Il souffre et se débat
Pour finir dans un tas
Corps vivant sans fourrure
Victime d'un crime affreux
De la cruauté à l'état pur
La souffrance dans les yeux
Il ne peut pousser un cri
Et s'éteint dans une lente agonie
Mais pourquoi le tuer ?
Lui qui n'a rien fait
Lui qui était si beau
Lui qui fini en manteau

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site