Souvenirs

A l'approche de certaines dates, malgré nous, on se souvient. Parfois, écrire peut faire du bien. A tous ceux qui ne sont plus près de moi mais que je n'ai pas oubliés. 16 avril 2013.

 

Avec le temps, les souvenirs deviennent flous, parfois même s’effacent. Mais certains moments resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

Car parfois, peut-on seulement oublier ?

Malgré nous, tout cela reste imprimé dans un recoin de notre esprit. Nous n’y pensons plus. Bien souvent, ces souvenirs sont trop douloureux. Ce sont des évènements qui nous ont fait mal. Ce sont des êtres chers qui sont partis. Ils s’en sont allés là d’où l’on ne revient plus. Ou alors la vie leur a fait prendre un chemin éloigné du notre, et nous les avons perdus.

Mais toujours les souvenirs restent. Certains moments sont juste impossibles à oublier.

Ils ne sont plus près de nous. Se rappeler d’eux nous fait mal. Pourtant, les souvenirs sont joyeux. C’est se remémorer l’absence qui est douloureux. Mais c’est plus fort que nous, de temps à autres, on y repense. Le savent-ils ? Peut-être, peut-être pas. Où qu’ils soient, peut-être se réjouissent-ils que l’on ne les ai pas oubliés. Où qu’ils soient, peut-être eux en revanche nous ont-il oubliés.

Au fond peu importe.

Certains moments resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

Qu’ils nous tirent sourires ou larmes.

Dans le grand livre de la vie, nous avons avancé. Ils appartiennent à un autre chapitre désormais achevé. La page a été tournée.

Peut-on seulement la tourner définitivement ?

Un nouveau chapitre s’écrit.

Tout le passé ne tombe pas dans l’oubli.

Nous avons tourné cette page, mais non sans y laisser un marque-page.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site