17 - Brisées

De précoces flocons de neige commençaient à recouvrir le sol de la forêt. Nous n’étions pourtant qu’au début de l’automne.

Ombre restait tapie dans un coin, tremblante. La petite panthère noire était âgée de tout juste deux saisons. Elle avait reconnut dans l’angoissant rugissement de douleur qui avait retentit un peu plus tôt la voix de sa mère, Nuit Sans Lune. Puis le silence. Si les félins pouvaient pleurer, Ombre serait en larmes à cet instant.

A l’entrée de la caverne, se sachant impuissante, Ange Blanc faisait les cent pas. La louve blanche n’avait rien pu faire de mieux que d’indiquer à Griffe d’Argent et Eclair Brûlant le lieu où trouver les trois jeunes disparus. Elle savait qu’ils arriveraient après la bataille. Le reste, pour la première fois de sa vie, elle l’ignorait.

Les chemins de l’avenir restaient flous. Elle espérait qu’aucune des trois routes qu’elle surveillait ne sombrerait bientôt dans les ténèbres.

 

Griffe d’Argent courait à en perdre haleine. Elle traversait la forêt à toute allure, pressée par une sensation d’urgence. Ses enfants étaient en danger ! Ambre Vif et Nuit Sans Lune avaient besoin qu’on les retrouve rapidement. Elle s’inquiétait de même pour Lune Bleue, qu’elle avait toujours aimé mais considérait désormais pleinement comme une fille car elle était la compagne d’Ambre Vif. Ambre Vif était son fils chéri, celui qui avait toujours été le plus proche d’elle. Nuit Sans Lune était sa mystérieuse fille, si semblable à son père Pelage de Nuit. Elle ne la comprenait pas, mais cela ne l’empêchait pas de l’aimer.

Ombre était en sécurité. Mais pas le reste de sa famille. Alors Griffe d’Argent courait pour les retrouver.

Soudain, elle sentit une énorme patte l’enserrer. Les impressionnantes griffes, pourtant, se faisaient douces. On la saisissait délicatement. La panthère fut soulevée du sol. Elle vit bientôt la forêt d’en haut. Elle n’avait pas peur pourtant. Dès le départ elle avait vu qui l’emportait ainsi. Il s’agissait d’un dragon vert pâle, très grand et fort comparé à un félin, mais petit et fin pour son espèce. Ses yeux couleur d’ambre trahissaient son statut d’hybride. Griffe d’Argent n’avait rien à craindre d’Eclair Brûlant.

Ensemble, ils partaient secourir trois jeunes félins en détresse.

 

En apercevant le félin le plus proche, Griffe d’Argent commença à se débattre. Dès qu’ils furent assez proches du sol, Eclair Brûlant la lâcha et la panthère se précipita vers la forme noire étalée à terre. Il s’agissait de Nuit Sans Lune. Le sang coulait toujours de ses diverses plaies, en particulier de la profonde blessure de son poitrail. Elle respirait à peine encore. Ambre Vif, un peu plus loin, était lui aussi très mal en point, tout comme Lune Bleue. Toutefois, si leurs vies restaient en danger, ils respiraient un peu mieux que Nuit Sans Lune. En s’échant, l’écume sanglante qui s’était formée au niveau de son museau l’étouffait progressivement en bouchant ses voies respiratoires. Griffe d’Argent s’empressa de la nettoyer afin que sa fille puisse mieux inspirer.

Devant la quatrième silhouette étendue sur le sol, Griffe d’Argent marqua un temps d’arrêt. Elle était très proche de Lune Bleue. En la voyant, Griffe d’Argent comprit que le sang qui tachait le museau bleuté n’était pas celui de la panthère des neiges. Nuage d’Orage gisait au sol au milieu d’une mare écarlate, la gorge arrachée. La mort l’avait enfin libérée. En observant sa face balafrée désormais paisible, le croc brisé visible dans la gueule entrouverte, Griffe d’Argent se remémora cet instant, des années plus tôt. Elle était elle-même à l’origine de ces cicatrices. Elle était à l’origine du commencement de la folie de Nuage d’Orage. Elle s’en voulait. Pourtant ce n’était pas de sa faute, tout cela n’avait été au départ qu’une malheureuse méprise. Le fait est que Nuage d’Orage avait reporté toute sa haine sur celle qui était involontairement devenue son premier bourreau. On n’y pouvait rien. Mais Griffe d’Argent s’en voulait toujours sept ans après, surtout en voyant où tout cela les avait menés.

Il y avait déjà eu bien trop de morts et de blessés . . .

 

Eclair Brûlant volait, vite et paisiblement à la fois. Il planait, afin de faire le moins de mouvement possible. Sur son dos de dragon, Griffe d’Argent veillait à ce que les trois félins inconscients ne tombent pas. Elle eu fort à faire lors de l’atterrissage. Eclair Brûlant se posa avec douceur dans la clairière qui bordait la tanière d’Eclat de Lune et Flèche d’Or. Tous s’y étaient rassemblés à l’avertissement de la louve. Puis Eclair Brûlant s’allongea au sol, afin qu’il soit plus simple de descendre les blessés de son dos. La tâche accomplie, il reprit sa forme de guépard.

-          Maman !

Ombre criait. La petite panthère venait de voir sa mère étendue dans la clairière. Elle se précipita près d’elle, si vite que personne ne pu l’en empêcher. Son museau fut bientôt taché du sang de Nuit Sans Lune à force de vains gestes de réconforts. Plongés dans l’inconscience, la panthère ne pouvait même pas savoir que sa fille se trouvait là.

-          Maman ! Je t’en prie ! Ne meurs pas !

Nuit Sans Lune était la plus mal en point. Près d’elle, Ambre Vif et Lune Bleue se battaient eux aussi contre la mort.

Flèche d’Or s’approcha, ses yeux verts brillants montrant qu’il avait activé son pouvoir. Le guérisseur se mit à l’ouvrage.

 

Eclat de Lune est allongée tout en haut de l’amoncellement de rochers. Elle observe son compagnon, Flèche d’Or, et les malades dont il s’occupe, et qui se remettent petit à petit.

Elle ne peut s’empêcher de penser qu’il manque quelqu’un. Cette féline fut autrefois une amie. Elle s’était efforcée durant des années de continuer à apprécier la vie malgré toutes les blessures qu’elle avait dû endurer. Elle avait été marquée d’indélébiles cicatrices physiques et mentales. On ne se remet pas de la perte d’une famille. Jamais complètement. Cette féline avait elle fini par sombrer dans la folie, céder à la haine, au point que le Maître du Chaos avait pu la posséder. Elle avait trahit. Elle avait blessé. Elle avait même tué. Maintenant, elle était morte, le délicat fil de sa vie tranché par le propre sang d’Eclat de Lune. Lune Bleue, sa fille, avait tranché de ses crocs ce fil si fragile. Elle n’avait pas le choix. Eclat de Lune avait ensuite elle-même enterrée le corps de celle que les prophéties nommaient la Tourmentée. Nuage d’Orage n’était plus. Avait-elle seulement connu une saison de paix durant ses sept années d’existence ? Quel tragique destin que le sien . . . Les dieux se montraient parfois bien cruels.

Eclat de Lune, comme Griffe d’Argent, s’inquiétait aussi beaucoup pour Nuit Sans Lune. Malgré les soins prodigués par Flèche d’Or et Eclair Brûlant, la blessure de son poitrail s’infectait. La panthère noire souffrait beaucoup. Toutefois, davantage encore que cette plaie qui ne voulait plus guérir, c’était le mental qui était atteint. Lune Bleue avait surmonté la plupart de ses sentiments négatifs grâce à Ambre Vif. Il n’en était pas de même pour Nuit Sans Lune. L’amour ne pourrait la sauver. Elle avait été trahie, son cœur brisé. Bandit l’avait abandonnée dès qu’il avait su que Nuit Sans Lune attendait un chaton. Ombre ne connaîtrait jamais son père. Il n’avait pas voulu d’elle. Nuit Sans Lune se sentait presque comme une étrangère pour sa petite. Elle ressemblait tant à sa grand-mère, Griffe d’Argent. Elle possédait le même mélange d’intelligence, d’insouciance et de joie de vivre. Elle aimait et se savait aimée. Elle était encore jeune et innocente. Nuit Sans Lune n’avait jamais été innocente. Sa mère, sa fille, elle ne les comprenait pas. Son père, son compagnon, elle les avait perdus. Son frère, elle le sentait s’éloigner d’elle en même temps qu’il se rapprochait d’Ombre. Nuit Sans Lune faisait-elle seulement encore partie de cette famille ? Elle se le demandait.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site