25 - Réunion

Le voyage jusqu’en Ouria avait été éprouvant. Eclair Brûlant demanda à se reposer un peu, et ses amis acceptèrent. Il n’avait pas l’endurance d’un vrai dragon, capable de voler au dessus de l’océan durant des semaines. Son côté félin l’influençait et tel le guépard, même sous son apparence reptilienne, il était avant tout taillé pour la vitesse, tout en finesse et en agilité.  La traversé l’avait épuisé. Eclair Brûlant, Griffe d’Argent et Patte Agile prirent donc quelques jours de repos bien mérités sur cette plage à la lisière de la jungle où ils avaient atterris. Patte Agile la connaissait bien. Son territoire n’était qu’à quelques jours de marche plus au Sud, et c’était non loin qu’il avait trouvé des années auparavant deux lynx naufragés.

 

Les trois félins parvinrent rapidement au terme de leur périple : le territoire de Patte Agile. Le mâle margay semblait si heureux de rentrer ! Son regard d’ambre brillait d’un nouvel éclat, et ses ronronnements de joie résonnaient dans l’air. Ils durent être entendus, car bientôt deux autres félins les rejoignirent. Ne dit-on pas que parmi tous les félins, seuls les servals ont l’ouïe plus fine que les lynx ? Griffe d’Argent aurait aimé vérifier, mais son don de transformation restait pour le moment endormi. Qu’importe, son corps de margay avait déjà des sens bien affûtés ! Les nouveaux arrivants se jetèrent tels des chatons sur Patte Agile. Le pauvre petit chat dû supporter le poids de leur affection. Puis les deux lynx reportèrent leur attention sur Eclair Brûlant et Griffe d’Argent. La surprise les figea. Ils ne furent pas les seuls. Griffe d’Argent avait beau savoir qu’il s’agissait des petits de Nuage d’Orage, qu’elle avait vus grandir, les revoir fut un choc. Ils avaient tant changé !

-          Plume Blanche ? Griffe Noire ?

-          Pas Griffe Noire. Je m’appelle Œil de Perle maintenant . . . corrigea par réflexe le mâle gris fauve avant d’examiner plus attentivement son interlocutrice ; Griffe d’Argent ? Avec Eclair Brûlant !

C’était bien eux, après tant de cycles des saisons. Lorsqu’ils s’étaient vus pour la dernière fois, les jeunes lynx n’avaient pas deux ans. Ils en avaient sept maintenant, des adultes dans la fleur de l’âge.

Ils avaient tant à se raconter . . .

 

Plume Blanche et Œil de Perle se doutaient bien que Patte Agile avait déjà dû raconter leur périple de Vaalbara jusqu’en Ouria, et leur rencontre. Ils tinrent pourtant à le raconter avec leurs propres mots. Œil de Perle se chargea de la majeure partie du récit, la timide Plume Blanche n’intervenant guère que pour ajouter quelques précisions ici et là.

Puis ce fut au tour de Griffe d’Argent de parler. Eclair Brûlant la laissait faire, conter n’étant pas son domaine de prédilection. Elle leur narra les évènements des dernières années en Vaalbara. Cinq cycles des saisons s’étaient écoulés depuis le départ du frère et de la sœur lynx, et bien des choses avaient changé. Elle leur raconta comment, l’hiver après qu’ils l’aient quittée, leur mère avait participé à la bataille contre le Sans Nom, et comment elle avait aidé à le vaincre. Elle leur raconta comment Nuage d’Orage, saison après saison, avait sombré dans la folie. Elle leur raconta comment elle avait péri, sous les crocs de Lune Bleue, son esprit enfin libéré de l’emprise du Maître du Chaos. Elle leur dit la mort de Nuit Sans Lune et celle d’Eclat de Lune, et toutes les naissances : Ombre, Douceur de Lune et Etoile d’Argent.

Œil de Perle et Plume Blanche pleurèrent Nuage d’Orage. Ils n’avaient jamais connu leur père, n’avaient désormais plus de mère. Leurs parents n’étaient plus. Mais pour eux, la vie ne faisait que commencer.

Patte Agile leur rappela bientôt à tous pourquoi ils étaient ici rassemblés. Tandis qu’ils discutaient, la maladie continuait de faire ses ravages à travers tout Ouria. Il leur fallait maintenant aller voir le maître de magie du continent. Le margay les prévint, elle était assez . . . unique !

Mais avant de la rencontrer, il fallait marcher, car elle vivait loin dans les steppes montagneuses du Nord.

 

Traverser la jungle ne constituait pas la partie préférée du voyage pour Griffe d’Argent, Œil de Perle et Plume Blanche, félins des forêts froides, ni pour Eclair Brûlant, natif des vastes savanes de Vaalbara. Seul Patte Agile était parfaitement à son aise. Et détestait voler. Toutefois, il consentit à un effort. Au grand soulagement de ses compagnons, et bien que cela le fatiguât beaucoup, Eclair Brûlant prit donc sa forme de grand dragon vert pâle et c’est sur son dos que les petits félins firent donc cette part du parcours. Ils atterrirent dans une plaine herbeuse et chaude, une savane. Bien que ce soit du repos que son frêle corps réclamait, Eclair Brûlant ne résista pas à l’envie d’une pointe de vitesse. Sa course de guépard, plus vive que celle de n’importe quel autre être terrestre, fût particulièrement impressionnante pour Patte Agile. Comment est-il possible d’être aussi rapide ?

-          Impressionnant, n’est-ce pas, Patte Agile ? C’est la première fois que je vois un guépard, il n’y en a plus en Ouria depuis longtemps. C’est vrai qu’il est très rapide . . . même si celui-ci n’est qu’à moitié guépard !

Patte Agile bondit en arrière. Cette voix, indubitablement féminine, lui est inconnue. Le margay reste sur la défensive et fait face à l’étrangère. Elle est nettement plus grande que lui, mais plus petite que les lynx. Elle est fine et haute sur patte, un peu comme Eclair Brûlant, mais on devine aisément que son point fort n’est pas la course, il n’y a qu’à voir les puissants muscles de ses pattes arrières, c’est le saut. Son pelage fauve doré est marqué de larges taches noires. Elle possède un regard vert mordoré brillant de malice et sa tête est surmontée d’oreilles énormes pour une si petite tête. Il a entendu parler de ces félins. C’est un serval.

-          Qui . . . qui es-tu ? Comment connais-tu mon nom ?

-          Voyons, on ne t’a jamais parlé de l’étonnante, de la magnifique Etincelle Dorée ?

-          Etincelle ! La prophétesse !

-          Etincelle Dorée, s’il vous plaît. Je n’aime pas trop les diminutifs.

Bien sûr qu’il avait entendu parler d’Etincelle Dorée ! La malicieuse femelle serval était la prophétesse du continent depuis déjà une dizaine d’années. On la disait rusée et quelque peu manipulatrice, appréciant de jouer des mystères qu’elle connaissait et les autres pas pour les tourmenter.

-          Ainsi donc voici notre Naufragé, celui qui a vu le continent par delà l’océan . . .

Etincelle Dorée jaugeait Patte Agile du regard.

-          Et connais-tu la Fille de l’Ailleurs ?

-          Qui ?

-          La Fille de l’Ailleurs ! Celle qui a dans ses veines le sang de l’oiseau de feu ! ricane la femelle serval. Oh, bien sûr, tu ignore qui pourrait bien se cacher là-dessous. De leur union naîtra celui qui trouvera. Le fils du Naufragé et de la Fille de l’Ailleurs. Encore faudrait-il que tu la trouve !

-          Mon . . . fils ? Mais il est mort chaton !

-          Non, pas celui-là ! L’autre ! Celui qui n’est pas encore né !

-          Je n’ai pas de compagne . . .

-          Tu en trouveras une, crois moi. Ou je ne suis plus la formidable  Etincelle Dorée !

Agacé par le rire de la grande chatte sauvage, Patte Agile bondit. Elle l’esquive habilement, mais pour tomber sous la patte d’Eclair Brûlant, qui préfère s’assurer de l’immobilité de celle qui importunait son ami margay le temps d’être certain de l’absence de danger. Il voit un regard vert mordoré se fixer sur lui. Etincelle Dorée l’examine sans se préoccuper de la menace potentielle représentée par ce grand félin qui la tient à sa merci.

-          Ainsi donc voici notre sang-mêlé de Vaalbara ! L’un des trois derniers encore de ce monde . . . Et qui se sent seul, n’est-ce pas, Eclair Brûlant ?

-          C . . . comment . . . ?

-          Comment je connais ton nom ? Oh, la fantastique Etincelle Dorée est de la même espèce que ton amie louve ! Ange Blanc, si je ne m’abuse ?

Un instant décontenancé, le demi-dragon laisse échapper la femelle serval.

-          Ne t’inquiète pas. Celle qui a vu t’attend ! Même si elle ne le sait pas encore . . . Ah ! Elle passe trop de temps à geindre sur le passé. Quelqu’un d’assez ennuyeux, je dois dire, elle ne bouge pas assez. A plus d’un millénaire, on doit finir par rouiller un peu . . .

Etincelle Dorée ricane à l’énoncé de sa plaisanterie. Patte Agile bondit de nouveau, pour la rater encore une fois. Lorsqu’il se retourna pour lancer une autre attaque, la prophétesse d’Ouria avait disparu.

 

L’équipée entama dès le lendemain la traversée de la plaine. Le soleil à peine levé, ils se mettaient en route.

-          Plume Blanche, tu viens ?

-          Oui, j’arrive, laisse moi juste quelques minutes, mon frère.

Plume Blanche lance un dernier regard à la forêt qu’elle vient de quitter. La femelle lynx gris pâle a depuis un moment déjà l’impression d’une présence, mais à chaque fois, elle ne voit que des ombres. Finalement, elle suit les autres.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site