27 - Fille de l'Ailleurs

« Qui suis-je donc ? »

Griffe d’Argent n’était pas qu’un peu déstabilisée par les révélations des deux maîtres de magie. Elle était donc en partie hybride ? Le sang du phénix . . . le sang de Moshan ! L’oiseau de feu aussi maladroit qu’attachant était donc son aïeule. Son arrière-grand-mère.  Et qu’était devenue sa grand-mère, la fille sang-mêlé de Moshan ? Un être mi panthère, mi phénix, mi félin, mi brasier vivant. Comment s’appelait-elle ? Elle aurait tant aimé la connaître ! Griffe d’Argent en savait en fin de compte si peu sur son passé . . .

-          Tout ce temps, tu savais . . .

-          Oui, répondit Eclair Brûlant, je savais tout de tes origines.

-          Pourquoi me l’as-tu caché ?

-          J’avais promis.

Le demi-dragon affichait un air triste.

-          Tu sais, nous avions le même âge, elle et moi. Elle était ma sœur de lait. Car si Moshan prenait grand soin de sa fille, elle ne pouvait combler tous les besoins de ce bébé à l’apparence de chaton. Moi aussi d’ailleurs, je ne suis pas né dragonneau, mais guépardeau. Pourtant nous avons éclos d’un œuf ! Quels étranges êtres que les sang-mêlé . . .

-          Comme Eclat de Lune et moi . . . nous étions sœurs de lait . . .

-          Et comme ta grand-mère et moi-même liés encore plus par le cœur. Ce fut difficile. Très difficile. Elle savait que tu naîtrais, et je dois l’avouer, ne le souhaitais pas. Elle disait que tu serais maudite.

Son regard d’ambre s’emplit de bienveillance.

-          Pourtant, Griffe d’Argent, tu nous a tous sauvés du Maître du Chaos. Mais au prix de si grands sacrifices . . . Obligée de porter le coup fatal à ta propre fille ! C’est pour oublier ce sentiment que j’avais accepté de devenir le geôlier.

-          Non ! Ne me dis pas que . . . !

Eclair Brûlant se tu. Dans ses yeux se lisait la réponse.

 

Elle s’appelait Aile de Feu. L’unique hybride de phénix connue aussi loin qu’auraient pu s’en souvenir les plus vieilles pierres du grand continent. Elle était née de Moshan et du mâle panthère qu’elle avait aimé. La femelle phénix surnommait sa fille sa folie. Pour elle, Moshan aurait été capable de tout. Pour elle, elle a sacrifié ses pouvoirs afin de ne plus être dépendante de la magie et donc pouvoir rester aux côtés d’Aile de Feu. C’est à ce moment que le splendide oiseau de feu avait perdu sa superbe pour devenir l’être maladroit que l’on connaissait désormais. Elle ne regretta pourtant jamais son sacrifice.

Eclair Brûlant et Aile de feu furent élevés comme frère et sœur. Lune d’Or était déjà une féline âgée lorsqu’elle avait donné naissance à son fils. Seule sa capacité de devenir dragonne la maintenait encore dans une forme relative. La guéparde Lune d’Or n’était déjà plus que l’ombre d’elle-même lorsqu’elle avait affronté le Sans Nom. Affaiblie par l’âge, Lune d’Or savait qu’elle n’y survivrait pas. Elle s’en allait toutefois apaisée. Car une autre était tombée.

Eclair Brûlant et Aile de Feu s’aimaient comme frère et sœur. Le demi-dragon, en voyant l’extraordinaire complicité partagée par Ambre Vif et sa nièce Ombre, Se remémorera des années plus tard celle qu’il partageait avec la grand-mère du jeune mâle panthère, Flamme. Aile de Feu possédait elle aussi ce pelage si étrange, comme marqué de brûlures au lieu de taches. Elle était fière d’avoir transmis cette fourrure aux motifs uniques à sa fille Flamme, et l’avait nommée en conséquence.  Flamme avait quatre ans lors du combat contre le Sans Nom et y avait participé. Blessée à la tête, elle avait mis longtemps à se remettre et avait oublié une grande partie de son passé, dont ce qui concernait son sang de phénix. C’est ainsi aussi que le nom d’Aile de Feu fut perdu de la mémoire des félins de Vaalbara.

Ce dont on ne se rappelle pas, c’est qu’il y eut en réalité deux assauts contre le Sans Nom menés par le quatuor : Lune d’Or, Eclair Brûlant, Aile de Feu et Flamme. La seconde fut fatale à Lune d’Or, coûta sa mémoire à Flamme et fit d’Eclair Brûlant le geôlier pour dix longues années, mais au moins le Sans Nom était emprisonné et ne pouvait plus nuire.  La première fois, ils avaient échoué. Aile de Feu était partie résignée au combat, sachant qu’elle n’en reviendrait sans doute pas. Elle avait rencontré peu de temps auparavant le prophète de l’époque, un lion blanc dont le nom s’était comme tant d’autres perdu. Elle avait tout confié à son frère de cœur Eclair Brûlant, afin que le jour venu il retrouve les descendants d’Aile de Feu et en prenne soin, car parmi eux se trouveraient deux félins dont dépendrait le destin de Vaalbara . . .

La Fille de l’Ailleurs et Celui qui trouvera . . .

Griffe d’Argent est cette Fille de l’Ailleurs, Eclair Brûlant n’a plus aucun doute là-dessus, connaissant les circonstances de sa naissance. Il pense que Celui qui trouvera sera sans doute un de ses descendants mâles. Reste à savoir lequel . . .

 

-          Et Aile de Feu, ma grand-mère, comment est-elle morte au final ?

-          Nos vies sont étrangement similaires, Griffe d’Argent. Tu ne peux savoir à quel triste point . . .

-          Non ! Le Maître du Chaos !

-          Oui, il est parvenu à la posséder et c’est parce que le Sans Nom était ce jour-là aidé de son maître que nous avons échoué. Sa fin fut horrible.

-          Et ta promesse ?

-          Contrairement à Nuage d’Orage ou Nuit Sans Lune, Aile de Feu n’était pas complètement rongée par la haine, aussi le Maître du Chaos ne parvenait-il pas complètement à la maîtriser, également parce que ce sentiment était dirigé vers lui, mais un autre lui.

-          Comment est-ce possible ?

-          Aile de Feu lui en voulait pour tout le mal qu’il ferait subir à sa lignée.

-          Mais il attaque tout le monde ainsi . . .

-          Son propre sang est plus vulnérable, comme maudit, rongé par son double héritage de feu et d’obscurité.

-          . . . !

-          Tu as deviné. Et tu comprends maintenant pourquoi Aile de Feu m’avait fait promettre de garder le secret jusqu’à ce que tu sois prête, Griffe d’Argent.

-          Mais il n’a pas de corps !

-          Dans ce monde peut-être, mais dans l’Ailleurs, il est toujours Keishan et y arbore l’apparence d’un mâle panthère. Dans l’Ailleurs où ta mère Flamme l’a rencontré. Dans l’Ailleurs où tu as été conçue.

-          Non, c’est impossible . . .

-          Aile de Feu m’a confié ce secret des années avant l’arrivée des évènements. Le don de clairvoyance de notre prophète d’alors était encore plus puissant que celui d’Ange Blanc.  Elle combattait déjà le poison du Maître du Chaos, et dans un moment de lucidité, elle m’a fait une requête : si il commençait à prendre le dessus sur elle, je devais intervenir avant qu’il puisse faire le mal. Quand Aile de Feu ne fut plus elle-même, j’ai plongé mes crocs dans sa gorge. Je suis ensuite devenu le geôlier, mais je savais qu’un jour je ne le serais plus, et qu’alors je devrais prendre soin de sa descendante, de la Fille de l’Ailleurs. C’est toi, Griffe d’Argent, qu’elle m’a demandé de protéger.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×