3 - Or et noir

Deux voyageurs longent la frontière entre le Domaine des Montagnes et le Domaine des Plaines. Ils ont déjà bien des semaines de marche derrière eux, en particulier le plus grand des deux mâles. Il est originaire des terres à l’Ouest du Domaine de la Jungle, tandis que son compagnon appartient lui au Clan des Montagnes où il est né. Le mâle noir a cinq ans, et a parcouru maintenant presque tous les domaines de Vaalbara, ne manque plus que celui de la Taïga et le Domaine du Nord. Son compagnon de route a quatre ans et revient quant à lui d’une visite au temple des Trois Déesses. Il tenait à ce qu’Elles bénissent sa future famille, car il sera père sous peu. Il est de tradition à Vaalbara que les mâles fassent ce pèlerinage lorsque leur compagne attend ses premiers petits, pour mieux d’attirer la chance sur leur famille. Il est si heureux ! Il a prié la Douce, celle qui offre aux femelles le pouvoir de donner la vie, afin que le ou les chatons naissent en bonne santé, la Puissante, qu’elle donne à la mère et aux petits la force d’avancer encore longtemps, et la Sage, de veiller sur eux tous. Il a trouvé le mâle noir sur le chemin du retour, et vu qu’ils allaient dans la même direction, les deux félins ont choisi de voyager de concert. Pour passer le temps, le mâle panthère des neiges raconte à la panthère noire ce qui l’a amené jusqu’ici.

 

Il s’appelle Flèche d’Or et est né au sein du Clan des Montagnes. Adolescent, il avait été testé par Museau Fouineur qui avait décelé en lui le don de guérison. C’est durant le propre pèlerinage de Museau Fouineur au Temple des Trois Déesses que cela s’était déroulé. Le mâle panthère des neiges avait apprécié la vivacité de son jeune congénère et l’avait invité, s’il partait un jour vers le Nord du Domaine des Montagnes, à leur visite. Puis Museau Fouineur avait terminé son pèlerinage avant de retourner près de sa compagne, Neige Brillante, qui allait bientôt mettre bas. Flèche d’Or arborait déjà jeune un pelage assez atypique pour une panthère des neiges. Sa fourrure épaisse n’était pas vraiment grise, tachetée de brun foncé au lieu de noir et brillait de reflets dorés. C’était un félin particulièrement énergique et curieux de tout. Cette curiosité insatiable, caractéristique qu’il partageait avec Museau Fouineur, était sans doute une des causes de son entente si cordiale avec son aîné. Flèche d’Or, une fois adulte et indépendant, avait décidé d’entreprendre l’excursion jusqu’au territoire de Museau Fouineur et de sa famille. Il avait trouvé Neige Brillante, sa compagne. Malheureusement, celle-ci lui avait apprit la mort de Museau Fouineur. Peu de temps après son retour de pèlerinage, il était mort durant une chasse. Un regrettable accident . . . La charge du mouflon avait été assez forte pour lui broyer plusieurs côtes et une patte. Museau Fouineur avait tenté coûte que coûte d’achever l’herbivore mais il était blessé et affaibli. Dans leur bataille, prédateur et proie ont chuté de la falaise qui surplombait la rivière. Museau Fouineur avait survécut à la chute, mais n’avait pas tardé à mourir de ses blessures, au plus grand désespoir de sa compagne. Neige Brillante avait mis bas seule et s’était occupé de sa fille ainsi que, par la suite, de celle de son amie disparue, Flamme. Griffe d’Argent, au moment de la vite de Flèche d’Or, était partie à un rassemblement du Clan de la Taïga, son clan de naissance. Toutefois, la fille de Museau Fouineur et Neige Brillante était présente. Elle avait trois ans, le même regard vif que son père, et quelque chose en plus que le jeune mâle ne parvenait pas trop à identifier. Flèche d’Or n’avait jamais rencontré de si belle femelle de son espèce. Succombant au charme d’Eclat de Lune, il avait commencé à faire la cour à la jeune féline. A sa grande joie, elle avait finit par répondre à ses avances. Eclat de Lune et Flèche d’Or formaient maintenant un couple uni, et le mâle au pelage doré nageait dans le bonheur. Il aimait Eclat de Lune, de tout son cœur. Elle partageait son affection, et rien ne pouvait le rendre plus heureux. Bientôt, Eclat de Lune lui apprit qu’ils allaient tous deux être parents. Afin d’attirer sur sa future famille la bénédiction des Trois Déesses, Flèche d’Or était parti en pèlerinage. Sur le chemin du retour, il avait rencontré son nouveau compagnon de route. Ils approchaient désormais de leur destination. L’excitation gagnait Flèche d’Or. Sa vivacité naturelle n’en était qu’accentuée. Sous peu il retrouverait sa compagne. Avait-elle déjà mis bas ? Selon les calculs du futur père, non, mais cela ne saurait tarder. Il était si heureux !

 

-          Flèche d’Or, te voilà enfin !

Une panthère bondit depuis les rochers à la rencontre des deux mâles. Elle à l’air inquiète et heureuse tout à la fois.

-          Eclat de Lune commençais à désespérer que tu arrives à temps. La mise-bas ne va plus tarder.

-          Tu . . . tu dis vrai, Griffe d’Argent ?

-          Ai-je l’habitude de mentir ?

-          Conduis-moi à Eclat de Lune, vite !

-          Eyh ! Minute ! Tu ne m’a pas présenté le voyageur qui t’accompagne.

-          Arh ! ça peut bien attendre ! Il y a plus urgent ! Conduis-moi à Eclat de Lune !

-          Bon, puisque tu insiste . . .

Le mâle noir aperçu l’éclat malicieux dans le regard de Griffe d’Argent. Il n’ose plus dire un mot depuis qu’elle leur est apparue. Flèche d’Or n’a plus d’yeux que pour sa compagne, qu’il a enfin rejointe. Il la réconforte en ce moment difficile. C’est son rôle de prendre soin de sa famille. Il aime Eclat de Lune, et ne l’abandonnera. Et puis, Flèche d’Or éprouve déjà tant d’affection pour cette nouvelle vie qui arrive.

Griffe d’Argent ressort de la tanière, laissant sa sœur de lait seule avec son compagnon. Le mâle noir la détaille discrètement. Il a rarement vu de femelle si gracieuse. Elle semble sûre d’elle, mais en même temps elle n’est pas invulnérable, il le voit dans son regard. Les récents évènements l’ont rendue mélancoliques. S’il connaissait les pensées de Griffe d’Argent, il saurait qu’elle envie sa sœur de lait. Griffe d’Argent n’a jamais connu son père, et a été privée très jeune de sa vraie mère. Son plus beau rêve, ce serait d’avoir enfin une vraie famille, à elle. Elle a beau aimer tendrement ceux qui l’ont adoptée . . . c’est différent. Griffe d’Argent pense aussi au fait qu’elle est plus âgée qu’Eclat de Lune de presque deux saisons. Elle a déjà quatre ans passés. Selon toute logique, elle aurait dû être mère la première, mais ce n’est pas le cas.

-          Alors comme ça, tu voyageais avec Flèche d’Or ?

Le mâle noir sursaute. La femelle tachetée s’est assise à côté de lui, et continue de lancer des regards fréquents vers la tanière du couple de panthères des neiges.

-          Tu ne réponds pas ?

-          C’est que . . . j’ai peu l’habitude de parler . . .

-          Commence déjà par ton nom. Je suis Griffe d’Argent du Clan de la Taïga.

-          Je viens du Clan de la Jungle. On me nomme Pelage de Nuit.

-          Pelage de Nuit . . . un nom bien choisi, ma foi, commente-t-elle en observant sa fourrure couleur d’ébène.

Le mâle noir éprouve une étrange satisfaction à l’entendre prononcer son prénom. Ses pensées sont bientôt interrompues par les cris de joie d’un certain mâle panthère des neiges. Flèche d’Or l’incorrigible, toujours incapable de tenir en place même lorsque la situation l’exige, déboule de la tanière.

-          Je suis papa !

Il semble si heureux ! Griffe d’Argent le voit se diriger vers une des caches habituelles de sa compagne et lui, où il sait trouver de la nourriture. Eclat de Lune a besoin de reprendre des forces.

Dans la soirée, Griffe d’Argent ne résiste pas à la tentation et va rendre visite à sa sœur de lait. Blottie entre les pattes d’Eclat de Lune, elle aperçoit une minuscule boule de fourrure. La panthère des neiges nouvelle-née arbore un étrange pelage gris bleuté. C’est une femelle, lui apprend Eclat de Lune, et elle pense l’appeler Lune Bleue. Griffe d’Argent repart alors que Flèche d’Or est de retour. Elle laisse la petite famille et va chasser cette nuit là avec le mâle noir. Pelage de Nuit, il s’appelle Pelage de Nuit . . .

Griffe d’Argent repense au bonheur d’Eclat de Lune et Flèche d’Or, si heureux, et à leur fille Lune Bleue qui vient de naître, si petite et fragile, pourtant déjà si pleine de promesses. Elle songe qu’elle aussi, aimerait une famille . . .

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×