49 - Les derniers magiciens

Après les évènements du désert, tous étaient rentrés chez eux. Phénix, Gant de Lune, Vif Esprit et Soleil d’Hiver refirent le voyage à pattes, comme à l’aller. Griffe d’Argent était elle bien trop affaiblie. Eclair Brûlant proposa de la ramener en la portant sur son dos. Ils avaient déjà voyagé ainsi plus d’une fois. Elle savait se maintenir sur un dragon en vol, même fatiguée, et Eclair Brûlant ferait attention. Il lui apporta son aide une dernière fois.

Sachant que le reste de l’équipée mettrait du temps à rentrer, sans doute plus d’une saison, Griffe d’Argent demanda à Eclair Brûlant de ne pas rentrer tout de suite dans leur domaine entre taïga et montagnes, au cœur du grand continent. La panthère avait besoin de revoir Vaalbara. Elle venait de quitter Gant de Lune, elle alla voir chacun de ses autres petits enfants : Ombre, Douceur de Lune, Etoile d’Argent, et leurs familles. Depuis les chaudes plages de l’Ouest, elle contempla l’Océan des Tempêtes. Elle savait que par-delà se trouvait Ouria, l’autre continent. Qu’étaient devenus ceux qu’elle avait laissés là-bas ? Etincelle Dorée, la mère de Soleil d’Hiver, devait déjà avoir rejoint l’Ailleurs. Les parents de Vif Esprit, Plume Blanche et Souffle d’Automne, étaient sans doute âgés eux aussi maintenant, de même que son oncle Œil de Perle. Quant à la demi-griffonne Serre d’Opale, elle avait certainement rajouté quelques histoires à son répertoire et serait encore là longtemps pour guider ceux qui en auraient besoin.

Le dernier lieu dans lequel Griffe d’Argent voulut se rendre fut le littoral du Nord-Ouest, là où les chatons de Nuage d’Orage avaient quitté Vaalbara pour Ouria dans un voyage dont ils n’étaient pas revenus, mais le petit-fils de la femelle lynx, Vif Esprit, si. Une vieille amie de Griffe d’Argent avait vécu ici. C’était autrefois le territoire de la tigresse Patte Blanche et de son compagnon Etoile de Glace. Ils avaient fait leurs ces terres après avoir laissé leur domaine de la taïga à leurs petits, Lumière Noire et Flocon de Neige. Eux aussi l’âge les avait aujourd’hui emportés, mais leur lignée vivait encore. Après les avoir quittés, Patte Blanche avait choisi de s’installer ici, près de cette plage de galets, non loin de la forêt. Elle y avait passé la fin de son existence. Son compagnon le tigre blanc Etoile de Glace avait fini par partir, puis elle à son tour. On les avait enterrés près de la mer qui les fascinait tant de leur vivant. Trop près sans doute. En atteignant le lieu indiqué de leur tombe, Griffe d’Argent a les pattes humides. A marée haute l’océan vient parfois jusqu’ici visiblement. Elle manque trébucher et observe plus attentivement l’étrange pierre blanche. En dégageant un peu l’objet, elle réalise qu’il s’agit d’un crâne de tigre. Elle identifie l’odeur ténue qui s’y accroche encore comme celle de sa vieille amie Patte Blanche. Elle devine que l’autre crâne qui émerge non loin du sol est certainement celui d’Etoile de Glace.

Le temps passe . . . et nous dépasse. Griffe d’Argent avait un jour dit ces mots à son premier compagnon Pelage de Nuit. Il continue de passer, et finit par la dépasser. Ceux qui ont marqué sa vie disparaissent les uns après les autres. Une nouvelle génération émerge, si différente de la sienne. Ce Vaalbara n’est plus le sien.

 

Une fois rentrée chez elle, Griffe d’Argent se retira dans sa tanière avec son second et dernier compagnon, Patte Agile. Elle semblait préoccupée, mais ne répondait pas aux questions de son bien-aimé. Découragé, il finit par la laisser seule. Griffe d’Argent resta longtemps murée dans son silence.

 

Saison après saison, le temps continue son inlassable écoulement.

Ses pouvoirs avaient définitivement quitté Griffe d’Argent cette nuit-là dans les mines. Les autres avaient suivi, petit à petit. Comme annoncé par la prophétie, la magie disparaissait. Bientôt seuls quatre félins possédèrent encore leurs dons en Vaalbara : les quatre élus, Vif Esprit, Soleil d’Hiver, Gant de Lune et Phénix, les derniers magiciens annoncés. Vif Esprit fut le premier à perdre le sien. Il eut encore une ultime vision durant l’automne, qu’il hésita longtemps à annoncer à celle qu’elle concernait. Le passé s’en est allé, sa magie s’est évanouie. A la promesse sûre d’un avenir meilleur, la grande dame pourra rejoindre sa sœur. Une fois sept cycles écoulés, elle aussi deviendra passé. Il ne pouvait s’agir que de Griffe d’Argent, ultime Grande du peuple félin, qui avait fait tant de chose pour le grand continent comme pour l’autre. Après cette prophétie, plus rien, il ne possédait plus son don de clairvoyance. Ensuite ce fut le tour de Soleil d’Hiver, le dernier guérisseur, puis de Gant de Lune, ultime représentante d’une longue lignée de Félines des Lunes. Seul Phénix conservait encore ses pouvoirs, mais se doutait que pour lui aussi cela finirait un jour ou l’autre. Pendant l’hiver, il voulut réchauffer sa vieille mère grâce en allumant un feu. Il constata qu’il n’y parvenait plus. La magie avait quitté Vaalbara pour de bon.

Un jour le soleil se leva sur un nouveau printemps. Griffe d’Argent contemplait l’aube naissante depuis son promontoire. Elle venait d’avoir vingt six ans. 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site