50 - Héritage

Le passé s’en est allé, sa magie s’est évanouie. A la promesse sûre d’un avenir meilleur, la grande dame pourra rejoindre sa sœur. Une fois sept cycles écoulés, elle aussi deviendra passé.

Ces mots, c’était la dernière prophétie reçue par Vif Esprit avant la perte de ses pouvoirs, l’ultime indice offert par les déesses sur les possibles de l’avenir à celui qui achèverait la longue lignée des prophètes de Vaalbara. Plus personne désormais ne possèderait plus jamais cette capacité de clairvoyance. Après Vif Esprit, c’était Soleil d’Hiver qui avait perdu son don de guérison. Les Félines des Lunes n’existaient plus maintenant que Gant de Lune n’avait plus de pouvoirs. Puis enfin cela avait été au tour de Phénix. Tous quatre furent les derniers magiciens de Vaalbara, ultimes témoignages des pouvoirs d’un ancien temps désormais bel et bien révolu.

Depuis cette prophétie, sept cycles des saisons s’étaient écoulés, sept années durant lesquelles le grand continent avait changé de visage. Ses habitants avaient apprit à vivre sans leurs dons, sans magie. Même les plus puissants félins d’autrefois, parfois si dépendants de ces capacités, devaient aujourd’hui faire sans. Les temps changeaient.

Vif Esprit, il y a sept ans, a perdu son don de clairvoyance, mais même redevenu un félin ordinaire, l’hybride de lynx et de chat doré a conservé le prestige des anciens prophètes et surtout le plus important : la connaissance. En Vaalbara comme en Ouria, les prophètes étaient non seulement gardiens de l’avenir, mais aussi du savoir. Vif Esprit réunit au fil des années autour de lui un groupe de félins plus jeunes, qui n’avaient eux jamais connu la magie, et leur prodigua son enseignement. Plus tard, certains d’entre eux firent de même. Dans le monde des deux-pattes, on les aurait appelé des penseurs, ou peut-être même pour quelques-uns des philosophes. Coupés de leurs guides, ils devaient désormais apprendre tout par eux-mêmes, avancer à l’aveugle, expérimenter. Ils réfléchissaient davantage. Gant de Lune se mit en devoir d’aider Vif Esprit dans sa tâche. Elle rejoignit sa grande sœur Douceur de Lune, qui avait naguère été testeuse, et ensemble les panthères hybrides partirent sur les chemins de Vaalbara partager les dernières découvertes. Ce nouveau savoir se répandait petit à petit. Une ère de l’apprentissage et de la connaissance s’ouvrait. Soleil d’Hiver l’avait bien comprit, mais devinait aussi que tout ces travaux pourraient facilement retomber dans l’oubli. Les paroles se perdent aisément. Il fallait quelque chose de plus solide que les mémoires, quelque chose qui pourrait conserver le savoir, le faire résister à l’épreuve du temps. Et qu’y a-t-il de plus solide que la pierre ? Alors l’ancien guérisseur réfléchit, imagina. De ses griffes de serval, jusqu’à les abîmer, il se mit à tracer sur le sol puis dans la roche des signes. A chacun, il attribuait un sens, afin de reconstituer dans la pierre les discours de cette nouvelle génération de penseurs. Des jeunes bientôt l’aidèrent à améliorer son système de signes, apportant leurs propres idées. Petit à petit, ensemble, ils créèrent l’écriture en Vaalbara, et enseignèrent à tous ceux qui le désiraient à comprendre et utiliser ces signes. Grâce à leur inventivité, les félins du grand continent trouvaient donc de nouvelles voies pour continuer d’avancer : celles de la pensée.

Les jeunes générations avançaient, les anciennes les regardaient et se souvenaient. Bientôt leur temps à eux arriverait à sa fin. Il faudrait laisser la place à cette nouvelle ère.

Ambre Vif et Lune Bleue vieillissaient eux aussi. Le fils aîné de Griffe d’Argent et sa compagne avaient tous deux dépassé les vingt cinq cycles des saisons et leur pelage se teintait depuis longtemps déjà de gris. Lune Bleue claudiquait même légèrement depuis une chute. Elle était tombée car elle n’avait plus l’agilité de sa jeunesse, et ne se remettait pas, sa vitalité la quittant progressivement. Ambre Vif continuait à prendre soin d’elle avec toute l’attention que doit un mâle à celle qui partage son existence. Tant d’années avaient passé, et ils s’aimaient toujours autant. Ensemble, le mâle panthère tacheté au regard d’ambre et la femelle panthère des neiges à la fourrure gris bleutée et aux yeux couleur de ciel d’été décidèrent de partir. Déjà leurs deux filles, Douceur de Lune et Gant de Lune, leur avaient dit au revoir. Il leur restait à revoir leur fils Etoile d’Argent, leur fille adoptive Ombre et les familles respectives de ces derniers. Les petits-enfants du vieux couple avaient grandit, et ils avaient même apprit que le fils d’Ombre avait à son tour eu des chatons le printemps précédent. Ils voulaient les rencontrer avant de s’en aller pour de bon. Alors Ambre Vif vint retrouver sa mère pour lui faire ses adieux, puis avec Lune Bleue, ils s’en allèrent, sans savoir s’ils reviendraient un jour ici, sur leurs terres natales, ou si l’Ailleurs les appellerait à eux avant.

Une fois son fils aîné parti, Griffe d’Argent tourna son regard vers le plus jeune. Phénix respirait la joie. Si dépendant autrefois de ses pouvoirs, il avait apprit à vivre sans, et même à accepter que les flammes puissent maintenant le brûler. En ce jour, il se trouvait avec sa famille dans la clairière. Durant une visite dans la jungle à Ombre cinq cycles précédent, il avait rencontré une femelle margay de son âge. Tous deux s’étaient rapidement plu, et au moment de rentrer chez lui, Phénix avait demandé à la chatte sauvage si elle acceptait de devenir sa compagne. Leurs derniers petits, nés au printemps, jouaient avec leur père dans l’ombre protectrice de Douce Aurore sous son apparence reptilienne. Perché sur le dos de la demi-dragonne, le grand frère des chatons, déjà adulte, les couvait du regard tandis que la mère des trois jeunes margays somnolait au soleil.

 

Qu’est ce que le temps ? Il pèse chaque instant davantage sur nos épaules. On peut faire semblant de l’oublier, il finit inévitablement par se rappeler à nous. Sans temps qui passe, pas de vie, et pourtant c’est lui qui nous mène petit à petit vers le terme inéluctable de notre existence. Alors puisqu’à peine né nous sommes déjà condamnés, pourquoi continuer d’avancer malgré tout, d’affronter les obstacles qui se dressent devant nous ? Même quand le malheur s’abat, toujours, il est quelque part un être qui peut avoir besoin de nous. Pour lui, on doit continuer. Pour ceux qu’on aime, on doit avancer. Quand ils n’ont plus besoin de nous, qu’on estime notre tâche en ce monde accomplie, alors seulement on peut partir.

 

L’hiver s’achève, Griffe d’Argent le sent. Le soleil se lève sur le premier matin d’un nouveau printemps. Ses rayons éclairent l’entrée de la tanière et réchauffent le pelage tacheté maintenant parsemé de poils blancs de la grande dame de Vaalbara. Elle regarde près d’elle son compagnon dort encore. Patte Agile a vieillit lui aussi, mais il lui reste encore un peu de temps pour voir grandir les enfants de leur fils Phénix. Griffe d’Argent devine qu’elle ne le suivra pas jusqu’au bout. Elle est plus âgée que lui.

Après un regard à Patte Agile endormi, elle se lève et sort. Elle marche dans la neige qui commence à fondre, regardant le soleil se lever sur ce jour qui est celui de sa naissance. Elle a déjà vu près de trente trois cycles des saisons, plus qu’aucun félin de sa connaissance. Elle s’avance vers son promontoire. Puis Griffe d’Argent s’allonge sur son rocher. Une forme grise est couchée à ses côtés, une silhouette qu’elle est sans doute la seule à voir.

-          Un nouveau jour est né, un nouveau printemps aussi. Un nouveau cycle des saisons commence. Je pense que je n’en verrais plus d’autre. Toutes les choses doivent avoir une fin tôt ou tard, n’est ce pas Eclat de Lune ?

Griffe d’Argent jette un regard à ses terre. Elle sait que les siens ne tarderont guère à se réveiller.

Près d’elle, la silhouette se lève.

-          Je sais, il est temps, ma sœur. Je suis fatiguée . . .

Griffe d’Argent laisse retomber sa tête sur ses pattes. Le vent caresse la fourrure de la vieille panthère. Elle ferme les yeux.

Griffe d’Argent est prête pour son dernier voyage.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×