6 - Ange Blanc

Griffe d’Argent eu d’abord du mal à réaliser ce qui se passait. Elle eu à peine le temps de se relever que déjà cette furie bondissait de nouveau sur elle ! Griffe d’Argent était tranquillement endormie à l’entrée de sa tanière lorsque cette belliqueuse créature avait surgit des fourrées. Heureusement que les petits étaient absents ! Il n’aurait pas fallut que cette chose les attaque ! Mais Nuit Sans Lune et Ambre Vif, maintenant âgés de sept mois, étaient partis en forêt avec leur père Pelage de Nuit pour une leçon de traque. L’animal, plus petit que la panthère, est d’une extraordinaire vivacité. Sa petite taille et son agilité le rendent difficile à saisir. Griffe d’Argent se rend bientôt compte qu’il semble disparaître soudainement pour réapparaître un peu plus loin et mieux se relancer dans l’attaque. Le don de téléportation ! Serait-ce un félin ?

Les deux adversaires épuisées se font face à face. Griffe d’Argent, prête à riposter à tout assaut éventuel, reste haletante mais toujours en alerte. Elle reconnaît bientôt son attaquante. C’est la femelle lynx qu’elle a griffée par mégarde il y a plus de deux ans ! La petite féline a les crocs découverts, et l’un de ceux du haut est brisé. Cela, ajouté aux cicatrices de son museau, ne laisse aucun doute. C’est bien la femelle lynx. Son pelage est gris-fauve, dépourvu de taches, et son regard d’un vert intense. Ses yeux brillent de colère et de tristesse. Griffe d’Argent ne comprend pas. Elle commence à s’inquiéter, non pour elle-même, mais pour cette femelle lynx. Elle n’a pas dû être gâtée par la vie, mais plus important, elle à l’air maigre et mal en point, sa fourrure est sale. Elle se néglige elle-même . . . et pourtant ce n’est pas le moment ! Son abdomen gonflé indique qu’elle ne tardera pas à mettre bas. Ce n’est plus qu’une question de jours. Bon sang, elle ne devrait pas se battre dans cet état ! Et où est son compagnon ?

Pendant qu’elle se pose toutes ces questions, la femelle lynx bondit de nouveau, toutes griffes dehors. Son élan est interrompu par une forme blanche qui la heurte en plein vol. Elle touche brutalement le sol. Elle est si faible que le choc a suffit à la faire sombrer dans l’inconscience. L’animal blanc qui a arrêté l’attaque retombe gracieusement à terre. A l’odeur, Griffe d’Argent devine que c’est une femelle, mais ne parvient pas à en identifier l’espèce. Ce n’est pas une féline. Deux yeux dorés vaguement familiers se fixent sur elle.

 

Eclair Brûlant sort de la tanière et répond d’un léger sourire au regard inquiet de Griffe d’Argent.

-          Elle va s’en sortir, ne t’en fait pas pour ça. Cette femelle lynx est coriace ! Je me fais plus de souci pour ses petits à naître . . .

-          Quand verront-ils le jour ?

-          Ils devraient déjà être nés. C’est ça qui m’inquiète.

-          Cesse de la tourmenter, Eclair Brûlant ! intervint une autre voix.

Ces tonalités douces et claires appartenaient à Ange Blanc. C’est elle qui avait arrêté l’attaque de la femelle lynx et avait aidé Griffe d’Argent à rapporter la malade à Eclair Brûlant pour qu’il la soigne. La panthère avait demandé à cette créature inconnue ce qu’elle était. Elle lui avait répondu qu’elle était une louve solitaire et qu’elle répondait au nom d’Ange Blanc. Griffe d’Argent n’avait toutefois pas réussi à identifier la raison pour laquelle la louve blanche lui paraissait vaguement familière.

-          Mère et petits survivront ?

-          A cette épreuve la Tourmentée survivra, à une autre bien pire elle succombera. Son sang mal en point partira un beau jour vers le Par-Delà.

-          Tu n’en a pas parfois assez de parler par énigmes, Ange Blanc ?

-          Ah ! Cela Eclair Brûlant, ce sont les limites de mon don !

Griffe d’Argent se lève, en faisant attention de ne pas réveiller ses petits.

-          J’ai déjà entendu ce genre de façon de parler ! Mais pas avec la même voix . . .

La louve blanche redresse les oreilles, son regard doré devient interrogateur. Eclair Brûlant fait de même en se retournant vers la panthère. Griffe d’Argent, en le voyant dans ce frêle corps de guépard, réalise encore mal que son mentor est en réalité un demi-dragon ! Il a tant vécu ! C’est sans doute pour cette raison qu’il connaît Ange Blanc, cette étrange louve.

Il lui demande de quoi elle parle. Alors Griffe d’Argent raconte comment, le jour de la naissance de ses petits, Nuit Sans Lune et Ambre Vif, elle a entendu une voix dans le vent. Elle était si inquiète ce jour-là ! Elle ne se sentait plus elle-même et repoussait avec agressivité jusqu’à son compagnon, le doux Pelage de Nuit. Mais cette voix l’avait aidé à se ressaisir. Voilà ce qu’elle disait : Griffe d’Argent, écoute et apprend. Refoule tes peurs, prend soin de ton sang. Bientôt arrivera le fils de la Lune et du Feu. Il t’enseignera ce que je n’ai pu. Elle l’avait entendu une nouvelle fois quelques mois plus tard, le jour où elle avait rencontré Eclair Brûlant. La voix ne s’était pas trompée. Griffe d’Argent avait écouté et apprit, refoulé ses peurs et prit soin de ses deux petits. Eclair Brûlant, fils d’une Féline des Lunes et d’un dragon, était arrivé un peu après et désormais lui enseignait tout ce qu’elle ne pouvait apprendre aux côté d’un autre : la maîtrise de ses pouvoirs.

Pour Ange Blanc aucun doute : Griffe d’Argent avait bien entendu une prophétie. La louve croise le regard ambre d’Eclair Brûlant. Il va falloir expliquer.

 

Ange Blanc est née il y a de cela onze ans au sein d’une importante meute. Elle était fille du Grand du Peuple Loup, fait assez peu courant, et tous attendait que la déesse Akane l’ai dotée d’un grand don, mais ceux-ci ne se réveillent qu’à l’adolescence, aussi il faudrait attendre pour savoir. Moins d’un mois après la naissance d’Ange Blanc, son père disparu. On retrouva bientôt son corps sans vie. Des crocs lui avaient transpercé la gorge. La mère d’Ange Blanc commença à s’inquiéter. Au fil des semaines, la menace grandissait, et la meute se faisait petit à petit décimer par la même créature qui avait tué le père de la petite louve blanche. Sentant pointer le désespoir, sa mère prit la décision de partir avec elle, espérant ainsi éloigner de ses congénères l’assassin invisible. Elle courut à en perdre haleine, simplement désireuse de s’éloigner afin de rejoindre au plus vite une des deux seules personnes en Vaalbara qu’elle estimait assez forte pour protéger sa fille : la dernière Féline des Lunes encore en vie, la plus puissante, ainsi que la mystérieuse nouvelle Grande du Peuple Félin. Lune d’Or et Flamme. Ce qu’elle ignorait, c’est que Lune d’Or était déjà sur les traces du Sans Nom pendant que son fils Eclair Brûlant et Flamme mettaient au point un plan d’attaque. Toutefois, la guéparde avait un temps de retard. Autrefois, on l’appelait Sharak. Le fils d’Akane avait eu l’âme corrompue par le Maître du Chaos. On l’avait privé de son nom et il était devenu le Sans Nom. C’était lui qui avait décimé la meute. En voyant se dresser devant elle le grand loup gris aux yeux tels des puits de noirceur, la louve comprit qu’il était trop tard. Pour elle. Pas pour sa fille. Avant que le Sans Nom se referme sur son cou ses mâchoires, elle se servit de ses ultimes forces pour envoyer un message dans le vent. Il parviendrait à la Grande du Peuple Félin, et au moins, sa fille survivrait. Ange Blanc . . .

Dans les heures suivantes, Flamme, qui avait bien reçu le message de désespoir de la mère louve, découvrit à l’endroit indiqué le minuscule bébé au poil couleur de neige. Ange Blanc n’avait pas deux mois. Elle était maladroite sur ses pattes et ses yeux encore du bleu gris des petits. Flamme avait déjà sept ans et pas de petits. Son quatrième compagnon venait de mourir, comme les trois précédents, dans d’étranges circonstances. On la disait maudite, destinée à ne jamais devenir mère. Les mâles désormais la fuyaient, craignant de subir le même sort que tous ceux qui avaient vécu aux côté de la panthère. Flamme commençait à y croire, mais aucun racontar ne l’empêcherait de répondre aux dernières volontés de cette louve. Elle avait entendu parler de la petite, fille de son collègue, feu le Grand du Peuple Loup. Elle-même était depuis peu Grande du Peuple Félin. Elle accomplirait le souhait de la louve. Elle élèverait Ange Blanc comme s’il s’agissait de sa propre fille.

 

-          Flamme fut une mère pour moi, une vraie mère. Je l’aimais, et fut assez réticente une fois adulte à la quitter, mais il le fallait. Mon don faisait de moi une cible.

-          Quel est ton don ?

-          Vois-tu Griffe d’Argent, le Peuple Loup ne s’était pas trompé, Akane m’a conféré un grand pouvoir. Un pouvoir très rare. Je possède le don de clairvoyance.

-          Tu vois l’avenir !

-          Oui. Mais mon don a ses limites. Je ne peux faire de prédictions que par énigmes ! Je les comprends, mais les autres pas forcément.

Griffe d’Argent et Ange Blanc sont allongées côte à côte. Ce soir Eclat de Lune et sa famille sont venus. Les trois panthères des neiges sont toujours les bienvenues ici, tout comme Griffe d’Argent et les siens sur le territoire voisin. En ce moment, Eclat de Lune, son compagnon Flèche d’Or, Pelage de Nuit et Eclair Brûlant partagent une conversation animée. Ambre Vif et Lune Bleue, la fille d’Eclat de Lune, jouent à se poursuivre. Quant à Nuit Sans Lune, la petite panthère noire veille sur la femelle lynx encore inconsciente. Ange Blanc leur a dit son nom : Nuage d’Orage.

-          Alors Ange Blanc, si j’ai bien compris . . . toi aussi, tu es ma sœur de lait, comme Eclat de Lune.

-          Pas vraiment. Neige Brillante vous a élevées Eclat de Lune et toi. En revanche, si je ne me trompe, tu n’as quasiment aucun souvenir de Flamme. C’est triste. Elle est ta mère, et c’est une panthère extraordinaire. Je la considère véritablement comme une mère. Et dans ce cas, je pense qu’on peut dire que c’est comme si nous étions de vraies sœurs.

-          Si tu l’aimais tant, pourquoi as-tu quitté Flamme ?

-          J’étais devenue adulte, et je savais qu’elle t’aurait bientôt, avoua la louve en souriant.

A cet instant, une petite féline noire surgit de la tanière et fonce vers Griffe d’Argent.

-          Maman ! Maman !

-          Nuit Sans Lune ? Que se passe-t-il ?

-          Elle se réveille ! La lynx !

-          Va chercher Eclair Brûlant, qu’il me rejoigne auprès d’elle !

A peine sa fille partie, Griffe d’Argent se lève et se dirige vers l’entrée de la tanière.

-          Griffe d’Argent, l’interpelle Ange Blanc, Il me reste quelque chose à te dire.

-          Je t’écoute.

-          Quels que soient les évènements, aucun n’est totalement fixé d’avance. L’avenir peut toujours être changé. Et cette voix dans le vent que tu as entendu, ne t’était-elle pas vaguement familière ? Griffe d’Argent, c’était Flamme ! Ta mère est toujours en vie.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×