7 - Un besoin d'union

-          Maman ! Regarde !

A l’unisson, Nuit Sans Lune et Ambre Vif bondissent hors de la tanière. Ambre Vif vient de découvrir ce qui est sans doute la première fleur de l’année. Tout fier, il souhaite la montrer à sa mère. Le jeune mâle tacheté est aujourd’hui nettement plus imposant qu’elle et que sa sœur, la noire Nuit Sans Lune. Tous deux seront bientôt des panthères adultes. Ils ont grandit si vite !

-          Tu m’a l’air soucieuse, Griffe d’Argent, constate Pelage de Nuit en frottant affectueusement son museau sombre contre celui de sa compagne.

-          C’est le premier jour du printemps.

-          Tu devrais t’en réjouir, comme nos petits !

-          Je suis née le premier jour du printemps. J’ai sept ans aujourd’hui.

-          Et j’en ai quasiment huit. Nos petits bientôt deux. Où est le problème ? Le temps passe . . .

-          . . . et nous dépasse. Pelage de Nuit, le temps joue contre nous.

 

Six saisons avaient passées depuis que la louve Ange Blanc était revenue. Ses prédictions restaient pour les autres toujours aussi énigmatiques. Elle n’en avait plus énoncé depuis l’été de son retour et semblait heureuse ainsi. Elle avait retrouvé Griffe d’Argent, qu’elle considérait comme sa sœur. Ange Blanc avait été adoptée et élevée par Flamme quelques années avant que celle-ci ne donne naissance à sa fille. D’un autre côté, Griffe d’Argent avait aussi une sœur de lait, Eclat de Lune, fille de Neige Brillante qui s’était occupée des deux petites félines après la disparition de Flamme un peu moins de huit ans auparavant. Elles formaient un trio inattendu et étonnamment harmonieux. Louve, panthère, panthère des neiges. Eclair Brûlant, le puissant hybride mi-guépard, mi-dragon, avait été leur mentor à toutes trois. Avant elles, il avait été celui de Flamme. Désormais, il tentait tant bien que mal de continuer son enseignement avec sa nouvelle élève : Nuage d’Orage.

 La femelle lynx, blessée par erreur dans sa jeunesse par Griffe d’Argent, entretenait contre la panthère une rancune tenace. Il avait fallut tout le pouvoir de persuasion d’Eclair Brûlant pour la convaincre de penser à elle et sa famille avant sa vengeance. Elle était arrivée en même temps qu’Ange Blanc, quelques semaines après la mort de son compagnon le doux Griffe Noire, tué par le Sans Nom. Quelques jours plus tard, à peine remise, elle avait mis bas de deux petits lynx, un mâle et une femelle. Devenus indépendants, ils avaient quitté le territoire à la fin du printemps et leur mère se retrouvait de nouveau aux prises avec ses vieux démons. Ange Blanc parlait des lynx dans une de ses prophéties. A cette épreuve la Tourmentée survivra, à une autre bien pire elle succombera. Son sang mal en point partira un beau jour vers le Par-Delà. Les autres, qu’ils soient  félins, louve ou demi-dragon, n’avaient osé en parler à Nuage d’Orage.

 La Tourmentée. Ce qualificatif lui allait trop bien.

 

Une nouvelle fois Nuage d’Orage se laissa tomber au sol en réapparaissant derrière Eclair Brûlant. Ses oreilles de guépard captèrent tout de suite le son. Son ouïe n’était peut être pas aussi aiguisée que celle d’un lynx . . . mais cette lynx ci s’entendait bien ! D’un vif retournement il la saisit entre ses pattes avant et la plaqua au sol.

-          Essaye encore, Nuage d’Orage

Puis il la relâcha.

-          C’est trop dur ! Comment veux-tu que j’arrive à me concentrer avec ces garnements dans le coin ? grimaça-t-elle.

-          Ne te plains pas, j’ai attendu que tes petits soient grands et les trois jeunes restants ici sont assez grands pour respecter un certain calme. Griffe d’Argent venait tout juste d’être mère lorsque j’ai débuté son entraînement.

Pour la énième fois elle dû se ranger aux arguments de son professeur, non sans lancer un regard assassin à Lune Bleue, Ambre Vif et Nuit Sans Lune qui jouaient non loin sous les regards attendris de leurs parents. Arh, ces grands félins ! Si fiers, si sûrs de leur force !

-          Tu sais Nuage d’Orage, même tous ensemble en attaque coordonnée ils ne feraient pas le poids contre quelqu’un comme moi.

Eclair Brûlant tenait de son père le don de télépathie. En s’en servant, il développait un autre don : celui d’agacer son élève. Les remarques de la femelle lynx gris-fauve étaient de fait souvent acerbes.

-          Toi ? Les vaincre tous ? Trois panthères des neiges et quatre panthères ? Sans compter cette louve qui n’hésiterait pas une seconde à intervenir si sa soi-disant sœur se trouvait mêlée à l’affaire ! Tu as beau être grand, je n’ai jamais rencontré félin plus maigre que toi, on a du mal à comprendre comment tu tiens debout sur des pattes aussi fines !

-          Calme-toi, Nuage d’Orage !

-          Me calmer, et pourquoi donc ? Je ne vois même pas pourquoi je suivrais ton enseignement, je sais très bien me servir de mon don de téléportation ! Pas besoin d’un maigrichon au bizarre pelage marbré pour m’aider !

Plus loin, Ange Blanc laissa échapper un gémissement d’inquiétude à sa vision de l’avenir immédiat qui venait d’apparaître.

-          Eclair Brûlant, contrôle-toi ! s’écria la louve.

Il suffit de quelques instants. Eclair Brûlant se maîtrisait tant bien que mal afin de ne pas risquer de blesser qui que ce soit, mais sa colère avait déclenché la transformation. Il n’avait plus repris cette apparence depuis à peu près douze ans, aussi le processus fut pour lui un peu douloureux, mais une fois engagé on ne pouvait plus le stopper.

Sous le regard effaré et effrayé de Nuage d’Orage, qui ignorait tout du statut d’hybride d’Eclair Brûlant, ce dernier avait reprit son apparence originelle. Les autres, pourtant au courant, n’en étaient pas moins grandement impressionnés. Seule Ange Blanc  l’avait déjà vu sous cette forme, mais elle n’était alors qu’un louveteau et ses souvenirs de l’époque relativement flous.

Devant eux se tenait un être de l’espèce la plus redoutée de l’ancien Vaalbara : un dragon. Le reptile mesurait environ seize mètres de long, et ses larges ailes un peu plus de vingt mètres d’envergure, ce qui est relativement petit pour un mâle adulte, mais il avait moins de soixante ans et adulte, il ne l’était pas. En Vaalbara, les dragons n’atteignent leur maturité que vers un siècle d’âge, et Eclair Brûlant continuerait donc de grandir pendant encore quelques décennies. Ses écailles étaient d’un vert pâle presque blanc sous une certaine lumière. Ses yeux avaient la couleur ambrée de ceux des guépards, non la même couleur que ses écailles, ce qui étaient d’ordinaire la norme chez les dragons. Ce fait à lui seul le désignait bel et bien comme un hybride. En outre, même sous sa forme reptilienne, Eclair Brûlant restait fin et élancé, taillé pour la vitesse bien davantage que le combat. Il se retenait de cracher des flammes qui auraient pu brûler la tanière de Griffe d’Argent toute proche, mais de la fumée s’échapper de ses narines. Cette vision était bien assez pour Nuage d’Orage. Elle en était quitte pour la terreur de sa vie !

Par la suite, elle ne fit plus jamais de remarques sur l’apparence gracile d’Eclair Brûlant lorsqu’il était guépard et ne remit plus en doute ses capacités de professeur.

 

-          Ange Blanc, nous sommes presque prêts.

-          Je sais, Eclair Brûlant. Mais presque ne signifie pas que nous sommes prêts. Il manque encore un élément.

-          Eclat de Lune, Griffe d’Argent et Nuage d’Orage maîtrisent bien leurs pouvoirs et ont découvert avec moi leurs éléments d’affiliation. Feu et énergie pour Griffe d’Argent ; les mêmes plus la glace pour Nuage d’Orage ; eau, air et énergie pour Eclat de Lune.

-          Et leurs dons sont puissants ou très utiles : griffes d’argent, transformation, téléportation et Féline des Lunes. Reste la dernière . . .

-          Toi, je sens que tu vas encore partir . . .

-          Tu sais bien que je suis une louve solitaire au fond de mon âme. J’ai l’esprit nomade. Je me charge donc d’aller chercher la quatrième féline de la prophétie et de te l’envoyer.

-          Elle est plus âgée que les autres, si je me rappelle bien ce que tu disais.

-          Oui, et sa fille est plus âgée que Nuage d’Orage ! Mais son fils est encore adolescent. Mère et fille maîtrisent déjà bien leurs dons, qui pourront être utiles tous deux, même si seule la mère est concernée par ma prophétie. La génération suivante aura suffisamment d’autres épreuves, autant leur épargner celle-ci . . .

 

Ange Blanc disparut du jour au lendemain et Eclair Brûlant refusa de leur dire où elle était partie, bien qu’il le sache visiblement. La tension restait perceptible entre Nuage d’Orage et Griffe d’Argent, mais elles apprirent au fil des semaines à travailler en équipe, en compagnie d’Eclat de Lune, toutes trois sous les indications du demi-dragon. Une fois même Eclair Brûlant pris sa forme reptilienne afin de les tester. Cela prit des heures, mais elles réussirent presque à le terrasser !

La prophétie allait vers son accomplissement. Ne manquait qu’un élément.

Puis à l’entrée de l’automne des visiteurs se présentèrent à la frontière du grand territoire commun des familles d’Eclat de Lune et Griffe d’Argent, à cheval sur les Domaines. La première était une tigresse clairement mature, qui devait avoir douze ou treize ans. De constitution massive, dotée d’une épaisse fourrure, elle se distinguait du commun de son espèce par sa patte avant droite comme gantée de blanc, une marque claire sur le museau et ses yeux d’un inhabituel bleu-vert. Une femelle rousse à la silhouette fine, en âge d’avoir ses premiers petits, la suivait, puis derrière elle un jeune mâle encore adolescent, dont les rayures noires contrastaient sur un fond d’un blanc éclatant.

Eclat de Lune et Griffe d’Argent, les maîtresses des lieux, s’avancèrent à leur rencontre.

-          Qui êtes-vous ? leur demanda la panthère des neiges.

La tigresse la plus âgée prit la parole.

-          On m’appelle Patte-Blanche, et voici mes petits : Lumière Noire et Flocon de Neige. Une louve du nom d’Ange Blanc m’a envoyée ici, disant que vous auriez besoin de notre aide.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site