8 - Hiver noir

Nuit Sans Lune laissa échapper un gémissement de douleur. La jeune panthère noire venait de chuter du haut de son arbre. Pourtant Lune Bleue lui avait bien déconseillé d’y grimper ! Mais Nuit Sans Lune était profondément irritée par la panthère des neiges d’un an son aînée. Elle se pavanait avec sa belle fourrure gris bleutée, son don de Féline des Lunes qu’elle commençait à maîtriser, et semblait bien s’amuser de l’attirance qu’elle exerçait sur les deux jeunes mâles de son entourage : Flocon de Neige, fils de la tigresse arrivée en début d’automne, mais surtout, et c’était ça le plus énervant, Ambre Vif, le propre frère de Nuit Sans Lune ! L’adolescent au pelage tacheté vouait une véritable admiration à Lune Bleue depuis leur enfance, et tentait désespérément d’attirer son attention. Le dédain de Lune Bleue envers son frère donnait envie à Nuit Sans Lune de donner un bon coup de griffes à la panthère des neiges . . .En grognant, elle tenta de se relever, pour aussitôt retomber au sol en gémissant. Bon et bien, pas le choix. Heureusement qu’elle savait bien utiliser son don ! Pas comme cette ridicule panthère des neiges bleue . . .

 

Au grand regret de Nuit Sans Lune, voilà que son frère arrive avec sa chère amie Lune Bleue et, déjà mieux, Flèche d’Or, le père de celle-ci. Le jeune mâle repère rapidement sa sœur.

-          Nuit Sans Lune ! J’ai reçu ton message. Que s’est-il passé ?

-          Heureusement que je sais bien me servir de mon don de télépathie . . .

La panthère noire ne peut s’empêcher de jeter un regard assassin à Lune Bleue, qui elle a un don plus puissant . . . mais ne le maîtrise pas encore !

-          Je suis tombée de l’arbre, continua Nuit Sans Lune, et je crois bien que je me suis cassé la patte.

-          Laisse moi regarder, intervient Flèche d’Or. Oui, une belle fracture !

Le mâle panthère des neiges tata doucement d’une de ses larges pattes celle, brisée, de Nuit Sans Lune afin d’évaluer si la fracture était déplacée. Elle ne l’était pas, aussi il passa directement à la suite. Flèche d’Or, posa son museau sur la blessure, ferma les yeux et appela à lui son pouvoir. Quelques étincelles dorées de magie brillaient tandis que l’os se ressoudait. Nuit Sans Lune retint un gémissement de douleur. Elle n’allait pas montrer de faiblesse devant Lune Bleue, encore moins en présence d’Ambre Vif. Elle avait toujours été l’esprit fort entre eux deux, plus dégourdie et téméraire que son frère. Flèche d’Or s’écarta après quelques minutes et lui fit signe de se relever. Nuit Sans Lune se mit prudemment debout et effectua quelques pas.

-          Il est temps de rentrer maintenant, annonça Flèche d’Or. Ange Blanc est de retour. J’espère que nous allons enfin savoir pourquoi elle nous a envoyé cette tigresse !

 

Pelage de Nuit s’avance à la rencontre de sa fille. Elle est belle, pense-t-il, et dans une saison déjà sera adulte. Bientôt elle trouvera un compagnon, aura des petits. Peut être auront-ils la même fourrure noir que leur grand-père. Pelage de Nuit en serait fier. Il est déjà heureux d’avoir eu une fille de la même couleur que lui. Le noir de la fourrure de Nuit Sans Lune est même encore plus profond que celui de Pelage de Nuit ! Non pas que le fauve tacheté de Griffe d’Argent et Ambre Vif n’aie pas son charme. Mais le noir, c’est autre chose !

-          Nuit Sans Lune ! Ton frère m’a dit pour ta patte, ça va mieux ? J’ai insisté pour que Flèche d’Or y aille . . .

-          Ce n’est rien Papa, il m’a guérit. Tu vois, je ne boite même pas ! Où est Maman ?

-          Avec Eclat de Lune, Nuage d’Orage et Patte Blanche. Elles s’entraînent encore. Je me demande bien pourquoi elles y passent tant de temps ! Ange Blanc et Eclair Brûlant disent que c’est essentiel, tout comme le fait que vous les jeunes appreniez à maîtriser rapidement vos dons.

Leurs dons . . . Nuit Sans Lune maîtrisait déjà à la perfection son don de télépathie quand il s’agissait de communiquer, et commençait à pouvoir influencer les esprits des autres par la force du sien. Lumière Noire, la tigresse rousse tout en finesse arrivée en même temps que sa mère Patte Blanche et son petit frère Flocon de Neige, savait depuis longtemps comment apprivoiser son don d’illusion. Lune Bleue débutait son apprentissage de Féline des Lunes. Les mâles eux ignoraient encore en quoi consistaient leurs pouvoirs. Flocon de Neige, le plus âgé des deux, ne s’en inquiétait guère. Ambre Vif lui, observait avec inquiétude les progrès de sa sœur Nuit Sans Lune, car il se doutait qu’au fond de l’âme de la panthère noire, la haine répandait goutte à goutte son poison . . .

 

Cet hiver sera noir, mais pas absent l’espoir. Elles sont quatre, toutes si différentes, mais telles quatre feuilles d’une même plante, qui en poussant le Sans Nom emprisonnera, peu après que la Fille de la Nuit fuira.

Ange Blanc avait rassemblé ses quatre élues : la panthère Griffe d’Argent, la panthère des neiges Eclat de Lune, la lynx Nuage d’Orage et la tigresse Patte Blanche. Elle venait de leur annoncer la prophétie les concernant. Toutes les quatre savaient désormais pourquoi on les avait réunies. Se sentaient-elles prêtes à affronter le Sans Nom ? Car la bataille était pour cet hiver, celui dont on se rappellerait dans les contes futurs comme de l’Hiver Noir. Il ne serait pas sans sacrifices, mais que représente le destin d’un seul être face à celui de tout Vaalbara ? Elles seraient prêtes, il le fallait. Griffe d’Argent sortait les griffes, tendue. La panthère arborait à la place des armes déjà redoutables de tous les félins des lames de métal plus acérées encore. Elle était en outre douée d’un don de transformation qu’elle maîtrisait désormais à la perfection. Patte Blanche copierait sans doute les pouvoirs de Griffe d’Argent grâce à son propre don d’imiter celui des autres après les avoir touchés. La magie de Féline des Lunes d’Eclat de Lune était très puissant mais trop instable, et le don de téléportation de Nuage d’Orage surtout défensif. Ensemble elles formaient désormais, grâce à l’enseignement d’Eclair Brûlant, une équipe d’une efficacité remarquable. Avec le demi-dragon à leurs côtés, il ne leur faisait aucun doute qu’elles pourraient ré emprisonner le Sans Nom qui depuis plusieurs saisons déjà semait la mort sur Vaalbara. Le compagnon de Nuage d’Orage avait été une de ses premières victimes . . . La femelle lynx ne s’était pas remise de la perte de Griffe Noire. Un désir de vengeance rongeait son cœur petit à petit. Un jour elle finirait par tuer si elle ne parvenait pas à changer, à ne plus être la Tourmentée. Ce nom la désignait dans les prophéties d’Ange Blanc, aussi la louve savait qu’elle n’était pas la Fille de la Nuit de sa dernière prophétie, une féline qui devrait un jour choisir elle aussi entre bien et mal. Mais qui était-ce ?

 

Elle comprit au cœur de l’hiver. Arrivaient alors les jours les plus courts de l’année. La nuit était plus longue que la journée. La nouvelle Lune ajoutait encore à la noirceur du ciel. Même les étoiles semblaient avoir perdu de leur éclat.

La Fille de la Nuit fuira.

Réveillé par un bruit dehors, Ambre Vif ne trouva pas à ses côtés la silhouette noire familière de sa sœur.

Nuit Sans Lune était partie.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×